06 sept. 2022

T-Matt au Téat Plein Air (Téat départementaux) - 2022

« C’est une reconnaissance de mon travail »

Ému. C’est l’impression que donne T-Matt à l'évocation de sa prochaine scène. Le Téat Plein Air, il en a toujours rêvé. Le rêve d’un jeune qui accompagne son idole Benjam et qui découvre les coulisses de cet endroit qui a vu passé les plus grands. Alors, quand on lui propose de jouer sous les étoiles et d’entrer dans l’arène, il dit oui. Oui pour rendre hommage à sa musique, pour rendre fiers les siens, et plus particulièrement celui qui le regardera de là-haut, son père.

« Mi n’auré jamais pensé qu’un jour mon musik i arriv jusqu’à teat Saint-Gilles. Ce scène là, la vu les plus grands artistes et là c’est moin qui ça joué là. C’est un aboutissement, une reconnaissance de mon travail », explique le chanteur T-Matt. Une scène pour lui tout seul et ses musiciens. 1h15 de show où il promet de donner à n’en plus finir. « Mi invit tout domoun a venir pou que nou rempli le téat et que nou vive un grand moment. N’aura beaucoup de titres de mon répertoire mais n’aura aussi 2 ou 3 extraits de mon prochain album ».

Un concert avec des invités en première partie parmi lesquels Bryan alias DJ Bob, le DJ officiel de T-Matt. En attendant de chanter son propre maloya, c’est Ban Makwalé qui viendra chauffer le public du téat à coup de kayamb, roulèr et percussions.

Cela fait maintenant 10 ans que T-Matt a débuté une carrière solo.

C’est avec le groupe New Génération et son dance hall péi qu’il s’est fait connaître. Désormais, il évolue en solo, en proposant son propre son mêlant plusieurs genres musicaux. Il est aussi à l’aise dans les romances que les flows plus graves du rap ou encore en proposant du street-créole. New Génération n’est pourtant pas une histoire finie puisque le groupe s’est reformé et pour montrer leur ambition, une entrée en studio est prévue bientôt. « C’est du sérieux. Nou la retrouv a nou et c’est nou maintenant qui décide comment fait not musik ! » Et cette musique c’est ici dans son pays que l’artiste veut la faire.  « Moin l’a eu envie d’exporter ce que mi fait. Mais ça n’a pas aboutit et mi pense que lé pas plus mal. Néna tellement de choses à développer à La Réunion ! ».

« Lettre à mon père »

T-Matt qui désormais fait dans la douceur et l’amour propose un nouveau registre qui s’inspire de son expérience de vie et  qui aujourd’hui le mène à faire d’autres choix. D’abord celui d’écrire différemment et de proposer des sons moins agressifs, et surtout le père de famille s’est mué en homme d’affaire. Etre artiste ne suffit en effet pas pour vivre et surtout pour se projeter lorsqu’on a des responsabilités. « Moin la monte un salon de coiffure, une onglerie, créer une ligne de parfum et moin lé fier de ce que moin l’a réussi. Moin lé un entrepreneur parce que mi veux assure l’avenir de mon zenfant. Et puis mi voudrais dire aux jeunes que zot aussi zot i peu réalise zot rêve. Beaucoup d’moun la décourage a moin et regard la pas empêche a moin réussir ! »

T-Matt qui veut rester le ptit gars de Saint-André. Celui qui prend le temps de répondre aux sollicitations et échanger avec les personnes qui viennent le voir sur scène. « Sans le public moin lé rien. Alors c’est la moind' des choses prends le temps koze un peu avec zot, fait photos après un concert. »

De la dancehall, du rap ou encore du street-créole, T-Matt réinvente tout en finesse et s’adapte en clamant et déclamant des textes de plus en plus personnels, comme « Lettre à mon père » ce cri d’amour à son père disparu : « Tu seras fier de moi , car moi j'suis fier de toi , tu sais toi c'est moi , et puis moi c'est toi que pour la famille et dédicace à sonne-per , un dernier je t'aime c'était une lettre à mon père ».

 

T-Matt : samedi 10 septembre à 20h00 au Téat Plein Air

F.V

 

Plan de mandature du Conseil départemental de La Réunion 2021-2028