Quand le Département de La Réunion expose en Afrique du Sud - 2023

04 déc. 2023

« The Name of Freedom 1664-1848, from Slave to Citizen » : Quand le Département de La Réunion expose en Afrique du Sud

Le musée Iziko de Cape Town en Afrique du Sud accueille depuis le 1er décembre, l’exposition « Les noms de la Liberté. De l’esclave au citoyen, 1664-1848 ». Cette exposition des Archives Départementales de La Réunion avait été inaugurée en décembre 2013 dans le cadre des 350 ans du premier peuplement de La Réunion.

Isabelle Erudel, conseillère départementale, Lise Di Pietro, conservatrice, adjointe à la directrice des Archives départementales, Jean Barbier ancien conservateur du Musée de Villèle et Jocelyne Aubras, adjointe à la responsable des publics des Archives départementales, ont fait le déplacement en Afrique du Sud.

La Réunion et l’Afrique du Sud inscrivent leur histoire dans le grand récit des explorations maritimes, de la conquête des territoires et de la colonisation du monde, de la Compagnie des Indes, l’économie de plantations, le peuplement, l’esclavage ou encore l’engagisme.

C’est pour mettre en commun cette histoire que le 20 décembre 2022, le Département de la Réunion et Iziko Muséums of South Africa ont signé une convention de partenariat. Le futur Musée Historique de l’Habitation et de l’Esclavage s’engage ainsi dans une coopération culturelle avec le Slave Lodge Muséum en Afrique du Sud, à Cape Town.

La convention s’appuie sur une base du principe de réciprocité. Dans un premier temps, un partenariat est instauré pour ensuite s’élargir à la création et la diffusion des connaissances de l’histoire singulière de la traite, des esclaves et des abolitions. Nous sommes donc à cette première étape avec la mise en place d’un échange sur un travail de recherche qui trouve sa source à La Réunion mais aussi sur le continent africain.

Cette fin d’année 2023 offre donc aux visiteurs des expositions croisées. Alors que les africains découvriront « The Name of Freedom », ici le 19 décembre à Villèle les visiteurs Réunionnais découvriront « My Name is Fébruary ». 

Ces deux expositions montrent un aspect essentiel de l’histoire de l’esclavage : la question de l’identité des esclaves, et plus particulièrement celle de la survivance des noms, qui leur ont été attribués durant la période de l’esclavagiste et au moment de l’abolition.

Les deux expositions abordent le sujet sous des angles différents, privilégiant la collecte de témoignages oraux dans la région du Cap pour la première, et la recherche historique menée à partir des registres d’affranchissement conservés aux Archives départementales de La Réunion pour la seconde.

A noter qu’un exemplaire des registres d’affranchissement inscrit au registre « Mémoire du monde de l’UNESCO » conservé dans les fonds des Archives Départementales de La Réunion sera également exposé au Iziko Muséums of South Africa.

 

 

Plan de mandature du Conseil départemental de La Réunion 2021-2028