16 oct. 2020

Une mobilisation collective en faveur de l’insertion des bénéficiaires du RSA - 2020

Signature d'une convention qui ouvre aux bénéficiaires du RSA un accès facilité à une offre d’accompagnement renforcée
Signature d'une convention qui ouvre aux bénéficiaires du RSA un accès facilité à une offre d’accompagnement renforcée

Après la reprise par l’Etat du financement et de la gestion de l’allocation du RSA le 1er janvier 2020, après l’adoption par le Conseil départemental de l’allocation R+, dispositif d’encouragement à la reprise d’activité le 15 juillet dernier, c’est un 3e acte fondamental de la recentralisation du RSA qui s’est déroulé, ce vendredi 16 octobre, dans les locaux de la Caisse d’Allocations Familiales avec la signature de la convention relative au dispositif d’orientation et au droit à l’accompagnement des bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active, inscrite dans le cadre de la stratégie nationale de lutte contre la pauvreté.

 

Le contexte de La Réunion, marqué par une forte précarité sociale et un nombre important de foyers bénéficiaires du RSA (101 217 foyers), conduit l’ensemble des acteurs de l’insertion, à co-construire un dispositif, renforçant l’articulation entre les politiques pour une meilleure lisibilité, cohérence et complémentarité des actions à définir pour, et avec, les bénéficiaires du RSA.

 

Le Département de La Réunion a ainsi signé avec l’Etat, la CAF, l’Association régionale des missions locales, Pôle-emploi Réunion, une convention qui ouvre aux bénéficiaires du RSA un accès facilité à une offre d’accompagnement renforcée, qui sera opérationnel à compter du 1er décembre 2020.

Pilotée par l’État, la mise en œuvre de la réforme relative à la recentralisation du RSA vise la modernisation du dispositif d’ensemble pour améliorer l’orientation et l’insertion des bénéficiaires du RSA. Aussi, après avoir reçu la compétence d’instruction et d’attribution du droit au RSA le 1er janvier 2020, la CAF se voit confier à compter du 1er décembre 2020, la compétence d’orientation des bénéficiaires et est ainsi garante pour l’Etat de la mise en œuvre du référentiel commun d’orientation.

 

Grâce à un traitement automatisé, la grande majorité des bénéficiaires sera orientée vers les opérateurs les mieux à même de les accompagner, simultanément à l’ouverture du droit à l’allocation, c’est-à-dire sans délai. La création de nouveaux outils collaboratifs en ligne, appuyés sur le système d’information de la CAF, facilitera le partage d’informations sur les parcours et favorisera la complémentarité et l’efficacité des différentes interventions.

 

Conformément aux souhaits exprimés par le Département, les entretiens en face à face resteront toutefois maintenus, notamment pour faciliter l’accompagnement des situations les plus complexes. Dans le contexte social hors normes de La Réunion, ces entretiens garantissent à tous les bénéficiaires du RSA, une juste orientation et un accompagnement adapté.   

 

Cette convention vise aussi, à élargir le partenariat institutionnel en faveur de l’insertion des bénéficiaires du RSA. Deux nouveaux opérateurs dans l’accompagnement des bénéficiaires du RSA et notamment des plus jeunes d’entre eux, sont engagés dans cette démarche :  les Missions Locales pour les bénéficiaires du RSA de moins de 26 ans et la CAF pour les bénéficiaires du RSA majoré, le plus souvent de jeunes mères célibataires. Une entrée dans le dispositif d’accompagnement qui ouvre de nouvelles capacités d’intervention pour mobiliser mieux et davantage les dispositifs d’insertion et de formation accessibles aux jeunes, et pour favoriser l’accueil en crèche des jeunes enfants, lequel est souvent un préalable à l’accès à l’emploi des mamans concernées.

 

Les partenaires ont salué ce moment important qui donne un nouveau souffle à la mobilisation collective en faveur de l’insertion des bénéficiaires du RSA, puisque les parcours d’insertion et donc le retour à l’activité et à l’emploi, seront accélérés.

Vous aimerez aussi...