09 nov. 2022

Séance Plénière du Département du 9 nov. 2022 : Rapport des Orientations Budgétaires 2023

« Le Département reste la Collectivité des Solidarités » confirme Cyrille Melchior

Les orientations budgétaires pour 2023 (OB 2023) figuraient parmi les dossiers majeurs à l’ordre du jour de la séance plénière du Conseil départemental ce 9 novembre à l’Hémicycle du Palais de la Source. Avant de commencer la réunion, une minute de silence a été observée, en mémoire de la mère de famille de 49 ans, décédée sous les coups de son compagnon à Sainte-Rose. Les élus ont ensuite examiné les rapports dont celui du maintien du Département en tant qu’autorité de gestion des fonds FEADER pour la période 2023 – 2027. Le Président Cyrille Melchior précise l’importance de cette décision : « Elle nous permet de poursuivre notre engagement en matière de politique agricole conformément au plan « AgriPéi 2030 », tenant compte des objectifs ambitieux en matière de souveraineté alimentaire et de valorisation de nos produits ». 

photo

 

107M€ pour le PST2

Autre rapport important, l’abondement financier du volet « projets structurants » du Pacte de Solidarité Territoriale de seconde génération (PST2). Il a été indiqué que la totalité de l’enveloppe du PST1 n’a pas été consommée. 7,2 M€ sont toujours disponibles et seront déployés sur le volet « projets structurants » du PST 2 afin de soutenir les projets d’ampleur portés par les communes pour le mieux-vivre de leur population. L’enveloppe globale du PST 2 pour la période 2021-2023 passe ainsi de 100M€ à 107M€, dont 17M€ consacrés aux projets structurants. 

 

Démarche d’« aller vers » renforcée

Le Président Cyrille Melchior et les Vice-présidents ont tracé à tour de rôle les grandes lignes des OB 2023 : « Dans le contexte de grande incertitude liée au contexte mondial et au renchérissement du coût de la vie, le Département reste la Collectivité des Solidarités, celle qui accompagne tous les Réunionnais dans leur quotidien, tout en poursuivant une politique d’aménagement et de développement durable du territoire. Nous poursuivons en 2023 notre démarche de proximité renforcée « aller vers », afin de répondre aux attentes des Réunionnais spécialement avec la modernisation des Maisons départementales, pour un accueil de qualité des usagers ou encore via la caravane d’accès aux droits et à l’information, lancée en 2022 ».

 

Habitat : 4 000 dossiers traités par an

Dans le domaine du social, le dispositif d’amélioration de l’habitat est amplifié avec 4 000 dossiers traités par an à moyen-long terme. Le parcours résidentiel est quant à lui renforcé à travers l’accès à la propriété dans le parc social ancien. Quant à l’emploi, le Département continuera à s’appuyer sur le dispositif R+ qui a déjà fait ses preuves depuis 2020 avec plus de 6 500 bénéficiaires, entrés en parcours d’insertion. « En couplant R+ au « Contrat Initiative Emploi », nous accompagnerons encore mieux les entreprises dans leurs projets d’embauche et ainsi participer durablement à la résorption du chômage sur l’île » rassure Cyrille Melchior.

 

Volontariste et bienveillante

Le développement agricole du territoire n’a pas été oublié à travers AgriPéi 2030 : le Département mise sur la diversification afin de tendre vers la souveraineté alimentaire. Le développement de la filière Bio sur le territoire et la promotion de la qualité de notre savoir-faire et de nos produits sont aussi au programme : la marque « 100% Réunion » sera lancée en 2023 pour mettre en lumière nos produits agricoles. Les OB 2023 portent aussi sur le vaste chantier de la sobriété énergétique et la poursuite du plan départemental 1 million d’arbres pour La Réunion (P1MA) qui constitue le fer de lance du Plan départemental de transition écologique et solidaire (PDTS). Le Président Cyrille Melchior a réaffirmé que « Le Département propose en 2023 une transformation audacieuse de la société, avec une vision résolument optimiste, volontariste et bienveillante de l’action publique qui met l’humanité réunionnaise au cœur de ses préoccupations ».

 

Lancement d’un Budget Participatif Citoyen

A noter également le lancement du BIC (Budget Participatif Citoyen) ouvert aux associations, collectifs, citoyens de 11 ans et plus. Doté d’une enveloppe de 1 M€, le BIC permettra le financement de projets à hauteur maximal de 50 000 € autour des thématiques de la lutte contre la vie chère et de la transition écologique.

Les porteurs de projets peuvent adresser leurs dossiers jusqu’au 27 novembre. Les renseignements sont à retrouver sur la plateforme dédiée :

https://www.budgetcitoyen.departement974.fr/

 

Perspectives budgétaires pour 2023

  • Une situation financière saine de la collectivité, mais un contexte de baisse de la croissance Et de forte inflation qui appelle à une grande vigilance  
  • Un panier de recettes fragile  
  • Un recours maitrisé à l’emprunt  
  • Des prévisions de dépenses correspondant à un niveau d’intervention élevé du département en 2023  
  • Des ressources humaines œuvrant pour un service public départemental modernisé et renforcé  
  • Ambition 1 : Renforcer l’accès aux droits, répondre à l’urgence sociale  
  • Ambition 2 : Accompagner les parents, protéger les enfants et favoriser leur réussite  
  • Ambition 3 : Protéger et accompagner les plus vulnérables  
  • Ambition 4 : Favoriser la réussite des jeunes, en faire des citoyens  
  • Ambition 5 : Démocratiser la culture, valoriser le patrimoine, promouvoir le sport  
  • Ambition 6 : Accompagner la réunion vers une agriculture durable visant la souveraineté alimentaire  
  • Ambition 7 : Faire de la ruralité un espace majeur de l’aménagement de notre territoire  
  • Ambition 8 : Préserver et valoriser durablement nos ressources  
  • Ambition 9 : Développer les échanges et la solidarité dans l’océan indien  
  • Ambition 10 : Simplifier les démarches de nos publics

 

Visionner le film des OB 2023 :

 

>> Le rapport des Orientations Budgétaires 2023

 

Séance plénière

LE MOT DU PRÉSIDENT

2023 s’annonce comme une année de profondes incertitudes compte tenu de la poursuite de la guerre en Ukraine et de la dynamique globale de renchérissement du coût de la vie. Ces phénomènes mondiaux impactent fortement La Réunion, compte tenu de sa situation socio-économique hors norme qui en fait un territoire de grands défis.

Dans ce contexte, le Département se tient prêt à renforcer son accompagnement des Réunionnais tout en poursuivant sa politique d’aménagement et de développement du territoire, conformément aux axes du plan de mandature 2021 – 2028.

Pour y parvenir, le Département souhaite poursuivre en 2023 sa démarche de proximité renforcée afin de répondre aux attentes des Réunionnais. C’est ainsi que nous poursuivrons la modernisation des Maisons départementales, pour un accueil de qualité des usagers.

Le lancement de la caravane d’accès aux droits et à l’information, en 2022, a été un véritable succès. Le Département souhaite poursuivre cette démarcher d’« aller vers » en renforçant sa présence sur l’ensemble du territoire.

« Aller vers » étant l’un des axes majeurs d’intervention du Département, nous souhaitons nous mobiliser au plus près des ménages les plus vulnérables, notamment celles frappées par des problèmes d’impayés de loyer afin d’offrir à ces familles des solutions d’accompagnement pour s’en sortir, et surtout, s’épanouir.

L’habitat sera une priorité de 2023 avec une volonté de construire un parcours adapté à chaque usager : jeunes, familles monoparentales, personnes âgées ou encore personnes en situation de handicap.

C’est en ce sens que, le dispositif d’amélioration de l’habitat sera amplifié avec 4 000 dossiers traités par an à moyen-long terme. Le parcours résidentiel sera quant à lui renforcé à travers l’accès à la propriété dans le parc social ancien.

Sur le champ de l’emploi, le Département souhaite formaliser en 2023 des forums territorialisés réunissant l’ensemble des acteurs, afin de tracer, avec nos bénéficiaires, notamment nos jeunes, des voies et perspectives d’insertion, que ce soit par la formation, le salariat, l’entreprenariat, ou encore la mobilité.

Pour ce faire, nous continuerons à nous appuyer sur le dispositif R+ qui a déjà fait ses preuves depuis 2020 avec plus de 6500 bénéficiaires, entrés en parcours d’insertion. En couplant R+ au « Contrat Initiative Emploi », nous souhaitons mieux accompagner les entreprises dans leur projet d’embauche et ainsi participer durablement à la résorption du chômage sur l’île.

Ces dernières années ont montré combien notre territoire est encore trop dépendant, notamment dans le domaine de l’agriculture et de l’alimentaire. Les pénuries et problématiques récentes liées à l’acheminement des produits et des intrants ont démontré l’urgence de bâtir une véritable souveraineté alimentaire.

Avec AgriPéi 2030, le Département continuera à soutenir le développement agricole du territoire, à travers le volet diversification afin que La Réunion puisse, à terme, devenir en grande partie autosuffisante. En parallèle, nous encourageons le développement de la filière Bio sur le territoire. Tout cela, avec une volonté de mieux communiquer sur la qualité de notre savoir-faire et de nos produits. Validé il y a quelques mois, la marque « 100% RÉUNION » sera lancée en 2023 pour mettre en lumière nos produits agricoles.

Le Département demeure par ailleurs un bâtisseur de La Réunion d’aujourd’hui et de demain, à travers le pacte de solidarité territoriale de 2e génération, des équipements touristiques de haut niveau, l’aménagement de nos routes et la suppression de radiers supplémentaires et des projets hydrauliques visant à sécuriser l’irrigation et l’alimentation en eau potable des Réunionnais.

En 2023, le Département réaffirmera son engagement pour le développement culturel dans les quartiers, et le rayonnement sportif alors que nous entrerons dans l’année des Jeux des Îles de l’Océan Indien, et que nous nous approcherons à grands pas des Jeux Olympiques de Paris 2024. L’occasion nous sera ainsi donnée de valoriser « La Réunion du sport » qui vit au quotidien, à travers ses clubs et comités, et celle qui rayonne au plus haut niveau, à l’image de nos champions péi qui font toute notre fierté.

Le Département souhaite redéployer les ailes de la coopération régionale en 2023 en affermissant ses partenariats avec les pays de la zone : Maurice, Madagascar, les Comores ou encore les Seychelles. Les projets en cours et à venir sont prometteurs et nous permettront de retrouver l’espérance d’une communauté de destin indianocéanique.

Le Département souhaite poursuivre la modernisation de son action publique à travers l’élaboration d’un plan de transformation numérique pour simplifier les démarches des usagers et leur permettre de mieux suivre le traitement de leur dossier. Aussi, le Département souhaite renforcer sa communication sur ses projets et dispositifs

en direction des Réunionnais, dans un souci de transparence et de bonne information.

Enfin, alors que l’État travaille sur le vaste chantier de la sobriété énergétique, le Département continuera à montrer l’exemple en poursuivant la mise en œuvre du plan de transition écologique et solidaire, couplé au plan départemental 1 million d’arbres.

À l’incertitude mondiale, le Département propose en 2023 une transformation audacieuse de la société, avec une vision résolument optimiste, volontariste et bienveillante de l’action publique qui met l’humanité réunionnaise au cœur de ses préoccupations.

Cyrille Melchior, Président du Conseil départemental

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

photo

 

Vous aimerez aussi...

Plan de mandature du Conseil départemental de La Réunion 2021-2028